Reussite Entreprises Familiale

Reussite Entreprises Familiale

Auteur : Octave Gelinier
Genre : Livres, Entreprise et Bourse, PME - PMI,
Lire : 2340
Télécharger : 1950
Taille du fichier : 12.96 MB
format : PDF, ePub

Prenez ce livre

Reussite Entreprises Familiale

Vive l'entreprise familiale! Octave Gélinier démontre les vertus de la gestion patrimoniale... et plaide vigoureusement pour la défense d'une espèce menacée. Les entreprises qui appartiennent à un homme ou à une famille sont plus rentables que celles qui dépendent des groupes, ou dont les actionnaires sont dispersés. C'est ce que montre Octave Gélinier, l'ex-patron de la Cegos et l'un des gourous français du management. Pourquoi? Simplement parce que ces MEP (les moyennes entreprises patrimoniales, qui réalisent entre 50 millions et 2 milliards de francs de chiffre d'affaires) sont mieux gérées. Peut-être - entre autres - parce qu'un manager qui joue avec son argent a moins tendance à prendre des risques inconsidérés et à le gaspiller... La séparation propriété-direction introduit des distorsions, comme le montrent l'expérience d'Eurotunnel ou celles des entreprises publiques dirigées par des mandarins d'Etat... Cette affirmation est un vrai pavé dans la mare de la corporate governance (le gouvernement d'entreprise, qui sépare clairement les actionnaires des managers et introduit des organes de contrôle). Les entreprises patrimoniales ont pour elles la durée: c'est leur force et leur vertu. Pas besoin de sacrifier le long terme au court terme pour présenter des comptes trimestriels qui plaisent aux actionnaires, ni de distribuer des dividendes l'année où il est vital de tout investir. Le dirigeant n'a pas d'objectifs de carrière. Dans la mesure où 'une saine éthique familiale permet d'éviter les dérives passées du népotisme' - ce n'est pas toujours le cas, mais la plupart de ces entreprises patrimoniales mettent en place des garde-fous pour éviter les 'héritiers incompétents' -, les MEP ont les meilleures chances de réussite. La légitimité du dirigeant est forte (il ne change pas tous les deux ans), il n'a pas d'objectifs de carrière, et ses contacts avec les salariés sont généralement plus directs et plus réalistes. Mais les problèmes de transmission tuent ces entreprises... Le plaidoyer d'Octave Gélinier n'est pas dénué d'arrière-pensées, au moment où son ami Yvon Gattaz, l'ex-président du CNPF, exerce un lobbying actif en faveur des moyennes entreprises patrimoniales au sein de l'Asmep. Octave Gélinier apporte de l'eau à son moulin en développant des arguments imparables en faveur de la sauvegarde de cette espèce menacée. Il note par exemple que les droits de transmission demeurent, en France, nettement plus élevés qu'en Allemagne. La comparaison est instructive: on trouve, outre-Rhin, des sociétés de taille respectable qui, après quatre ou cinq générations, sont toujours détenues à 100 % par la famille. Ce qui n'existe plus en France depuis longtemps! Octave Gélinier, ingénieur et économiste, s'est spécialisé dans le conseil en entreprise et la formation de cadres. --Christine Kerdellant-- -- L'Entreprise